‹ Retour

Les établissements privés conventionnés craignent une diminution de la qualité de l’hébergement pour les aînés

L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) réclame une modification du processus de conventionnement des établissements privés. Toujours absente des discussions sur les modalités de conventionnement des établissements privés, l’AEPC craint fortement un nivellement vers le bas. Pourtant, le Québec a pu mesurer le succès du modèle de « gestion de proximité » que préconisent au quotidien, dans 11 régions du Québec, les membres actuels de l’AEPC, et ce depuis près de 65 ans. Malgré plusieurs tentatives, l’AEPC ne constate pas de réelle volonté de la part du MSSS d’améliorer la situation. Une fois de plus, elle implore le gouvernement d’entendre ses recommandations et d’agir.

Prévoir le long terme plutôt que de toujours réagir à la prochaine crise

La directrice générale de l’AEPC, Annick Lavoie, est catégorique : « Nous ne sommes plus depuis longtemps à l’étape des ”on vous entend, on comprend, mais…” que le gouvernement nous sert depuis des mois, nous sommes à l’étape d’agir. Et vite. »

Mme Lavoie rappelle que l’agencement des règles de fonctionnement du modèle EPC, et les interrelations entres elles, sont comme des roues d’engrenage qui s’articulent ensemble. « En modifier une ou plusieurs risques de briser la fluidité de ce réseau interconnecté. On n’en verra peut-être pas les conséquences à très court terme, mais elles se feront sentir rapidement. N’attendons pas de voir les effets néfastes sur la qualité des soins et des services dispensés aux résidents pour agir. C’est pourquoi les modifications aux modalités des EPC doivent être discutées au préalable avec l’AEPC. »

Pour l’AEPC, il est inconcevable que des modifications qui auront des impacts importants sur le bien-être de notre clientèle vulnérable soient unilatéralement décidées en vase clos et imposées en son absence. C’est pourtant ce qui a été fait à chacune des dernières révisions des modalités de financement. Un mode de fonctionnement qui nous éloigne de la réalité vécue concrètement par nos établissements sur le terrain, et qui n’augure rien de bon pour la suite des choses.

Refondation du système de santé 

Les membres de l’AEPC répondent favorablement à l’appel lancé le 25 janvier dernier par le Premier ministre du Québec pour une refondation de notre système de santé.

Ils entendent être des acteurs clés de cette importante réforme dans la mission CHSLD. Le modèle EPC a fait ses preuves et continu d’être cité en exemple et reconnu par des organismes tel qu’Agrément Canada, l’IEDM et par les visites ministérielles. L’AEPC est d’avis que cette réalité mérite une plus grande reconnaissance.

« La COVID-19 a été un puissant révélateur des lacunes auxquelles fait face notre système de santé au Québec, notamment au chapitre de la communication entre le MSSS et les établissements sur le terrain. Le conventionnement des établissements privés représente une transformation majeure pour le réseau de la santé. Il devra notamment être suivi d’actions concrètes en matière de formation, d’encadrement et de gestion des compétences. À ce niveau, l’AEPC est au rendez-vous en offrant son expertise et son savoir-faire », de conclure Jean Nadon, président du conseil d’administration de l’AEPC. 

Articles récents

Les établissements privés conventionnés s’illustrent encore une fois aux Prix du réseau de la santé et des services sociaux

Les établissements privés conventionnés sont lauréat de deux prix dans le cadre de l’édition 2022 des Prix du […]

Voir plus ›
Message important concernant la COVID‑19

Le MSSS rappelle l’importance d’appliquer les mesures de prévention et de contrôle des infections (PCI) recommandées, et ce, […]

Voir plus ›
Rapport du Vérificateur général du Québec : Les CHSLD privés conventionnés sont prêts à répondre au défi de l’hébergement qui s’annonce

Montréal, 11 mai 2022 — L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) est heureuse de voir certaines de ses préoccupations […]

Voir plus ›
Marguerite Blais mise sur des embauches massives pour améliorer les CHSLD

L’Association des établissements privés conventionnés s’est quant à elle réjouie de constater « que le plan d’action [est] centré […]

Voir plus ›
Plan d’action hébergement de longue durée : Un désir réel de s’impliquer pour les établissements privés conventionnés

L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) accueille positivement l’ambition affichée par la ministre Marguerite Blais en matière d’hébergement de longue durée avec la publication du plan d’action 2021-2026. L’AEPC se réjouit que le plan d’action soit centré sur la personne hébergée dans toute sa globalité.

Voir plus ›
Inscrivez-vous à notre infolettre

Recevez nos nouvelles en premier