‹ Retour

Palmarès des CHSLD | L’AEPC condamne l’information erronée véhiculée par la FIQ

L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) comprend que la situation est insoutenable pour les infirmières et les infirmières auxiliaires qui supportent le système de la santé à bout de bras et que la Fédération interprofessionnelle du Québec (FIQ) est en négociation avec le gouvernement pour obtenir de meilleures conditions de travail. Néanmoins, l’AEPC condamne l’utilisation de données erronées qui trompent la population et discréditent le travail remarquable effectué par ses membres au quotidien.

La FIQ a publié un palmarès des pires ratios en CHSLD au Québec. Or, la méthodologie appliquée n’est pas claire et ne représente pas la réalité quotidienne puisqu’elle fait référence à une moyenne et non à la structure clinique en place. De plus, les mots utilisés pour identifier les catégories sont subjectifs (dangereux+, dangereux++, etc.) et nécessiteraient plus d’explications. Finalement, après vérifications, les données rapportées dans le tableau pour les CHSLD privés conventionnés sont en très grande majorité erronées et inférieures à la réalité. Les structures cliniques mises de l’avant dans les établissements privés conventionnés (EPC) permettent d’obtenir des ratios personnel-résidents qui respectent les « échelles Voyer »[1] utilisées comme mesure de référence. Dans certains EPC, des réorganisations cliniques sont en cours pour bonifier ces ratios et faciliter le travail du personnel.

L’AEPC est préoccupée par les effets négatifs que ce palmarès peut avoir auprès de la population. En publiant des données incomplètes et erronées, la FIQ ajoute au climat anxiogène qui accompagne la pandémie de COVID-19 depuis ses débuts.

Citation

« L’AEPC s’explique mal l’utilisation d’une méthodologie qui, premièrement, n’est pas robuste scientifiquement et deuxièmement, n’est pas claire. Il est fort malheureux de constater que la FIQ publie des données qui sont inexactes en ce qui concerne les EPC mentionnés dans le tableau qui, soit dit en passant, porte à confusion. » Annick Lavoie, directrice générale de l’Association des établissements privés conventionnés.

À propos de l’Association des établissements privés conventionnés (AEPC)

L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) regroupe 30 propriétaires-gestionnaires qui dirigent 59 installations (57 CHSLD et 2 centres de réadaptation, incluant une unité de soins palliatifs) offrant un milieu de vie, un milieu de soins et un milieu de fin de vie de qualité supérieure à une clientèle en grande perte d’autonomie. Les établissements de son réseau répondent collectivement aux besoins quotidiens de près de 7 000 résidents.

[1] Échelles de personnel clinique par nombre de résidents élaborées par le Professeur Philippe Voyer. Ces échelles sont utilisées par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) comme barèmes de soins et services.

Articles récents

Santé Courville de Waterloo se distingue cette année

L’AEPC et ses membres tiennent à féliciter les résidents, les familles et le personnel de l’établissement Santé Courville […]

Voir plus ›
Nouveau Conseil des ministres : Collaborons pour assurer des milieux de vie de qualité aux aînés

L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) souhaite la bienvenue aux nouveaux ministres du gouvernement Legault. La directrice générale […]

Voir plus ›
La Résidence a maintenant son unité prothétique!

À la Résidence Berthiaume-Du Tremblay, l’unité prothétique inaugurée à l’été 2021, mais dont l’environnement physique a été finalisé […]

Voir plus ›
Débat électoral : Agir ensemble pour les aînés et les personnes vulnérables

Alors que la mi-campagne vient d’être franchie, l’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) a tenu, le 12 septembre, […]

Voir plus ›
La bientraitance, c’est l’affaire de tous

Le 6 avril 2022, l’Assemblée nationale adoptait le projet de loi 101 visant à renforcer la lutte contre […]

Voir plus ›
Inscrivez-vous à notre infolettre

Recevez nos nouvelles en premier