‹ Retour

RAPPORT DE LA COMMISSAIRE À LA SANTÉ ET AU BIEN-ÊTRE « Pour les aînés, leur famille et le personnel de la santé, il faut se donner le pouvoir de faire autrement » — Annick Lavoie

Montréal, 19 janvier 2022 — L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) a pris connaissance du rapport de la Commissaire à la santé et au bien-être (CSBE) sur la performance des soins et services aux aînés contribuant au triste bilan de la première vague de la pandémie de COVID-19 pour les personnes âgées hébergées au Québec.

Saluant le travail professionnel et rigoureux de la commissaire Joanne Castonguay, la directrice générale de l’AEPC, Annick Lavoie réitère la volonté maintes fois exprimée par l’AEPC « de faire partie de la solution », et offre son entière collaboration pour la suite des choses.

« Il ressort clairement du rapport de la commissaire Castonguay que le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) n’a pas utilisé tous les leviers à sa disposition pour protéger les aînés dans les CHSLD. De plus, il met en lumière l’état de situation des CHSLD prépandémie », de déclarer Annick Lavoie, directrice générale AEPC.

Pour cette dernière, Mme Castonguay note avec raison que la sous-représentation de la réalité des milieux de vie et des besoins des aînés dans les instances décisionnelles n’a sans doute pas contribué à une prise de décision éclairée dans le cadre de la première vague de la COVID-19.

Là-dessus, l’expertise terrain des membres de l’AEPC demeure un levier dont les autorités semblent encore préférer se passer. Un triste constat également relevé lors du témoignage d’Annick Lavoie dans le cadre des audiences de la Coroner Géhane Kamel.

L’AEPC réitère son offre de mettre à profit son expertise de gestion de proximité en participant aux travaux du Comité de gestion du réseau, ainsi que ceux de la Table nationale de soutien à l’autonomie des personnes âgées. Une demande maintes fois exprimée et qui demeure toujours sans réponses. Aux vues des constats dressés par la Commission, la participation de l’AEPC est plus que nécessaire afin d’être en mesure de bien informer les instances gouvernementales de l’expérience terrain vécue par les établissements privés conventionnés.

Consultez le rapport de la CSBE

Articles récents

Les établissements privés conventionnés s’illustrent encore une fois aux Prix du réseau de la santé et des services sociaux

Les établissements privés conventionnés sont lauréat de deux prix dans le cadre de l’édition 2022 des Prix du […]

Voir plus ›
Message important concernant la COVID‑19

Le MSSS rappelle l’importance d’appliquer les mesures de prévention et de contrôle des infections (PCI) recommandées, et ce, […]

Voir plus ›
Rapport du Vérificateur général du Québec : Les CHSLD privés conventionnés sont prêts à répondre au défi de l’hébergement qui s’annonce

Montréal, 11 mai 2022 — L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) est heureuse de voir certaines de ses préoccupations […]

Voir plus ›
Marguerite Blais mise sur des embauches massives pour améliorer les CHSLD

L’Association des établissements privés conventionnés s’est quant à elle réjouie de constater « que le plan d’action [est] centré […]

Voir plus ›
Plan d’action hébergement de longue durée : Un désir réel de s’impliquer pour les établissements privés conventionnés

L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) accueille positivement l’ambition affichée par la ministre Marguerite Blais en matière d’hébergement de longue durée avec la publication du plan d’action 2021-2026. L’AEPC se réjouit que le plan d’action soit centré sur la personne hébergée dans toute sa globalité.

Voir plus ›
Inscrivez-vous à notre infolettre

Recevez nos nouvelles en premier