‹ Retour

Enquête de la coroner: les CHSLD privés s’expliquent «très mal» le témoignage de McCann

Même si elle admet que la relation entre les CHSLD privés conventionnés et leurs CIUSSS responsables est «à géométrie variable», la DG de l’AEPC se surprend qu’aucun de ses membres n’ait été mis au courant avant.

«Je ne peux pas croire que dans aucun cas, personne n’aurait pensé à nous envoyer de message. Et c’est clair que si un de nos membres avait été avisé de ça, il aurait levé un drapeau», affirme-t-elle.

Le Journal de Montréal

Articles récents

La bientraitance, c’est l’affaire de tous

Le 6 avril 2022, l’Assemblée nationale adoptait le projet de loi 101 visant à renforcer la lutte contre […]

Voir plus ›
Un nouveau chapitre déterminant pour nous tous !

Permettez-moi, tout d’abord, de remercier les membres pour leur confiance renouvelée lors de ma réélection pour un deuxième […]

Voir plus ›
Rapport Savoie : Une fois encore, le modèle privé conventionné inspire

Montréal, 15 juin 2022 — À la lecture du rapport produit par la Sous-ministre au ministère de la Santé […]

Voir plus ›
Harmonisation des CHSLD privés : Un pas de plus vers l’équité et la reconnaissance des CHSLD conventionnés

L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) accueille positivement l’avancée importante du projet d’harmonisation des CHSLD privés annoncée aujourd’hui […]

Voir plus ›
Vers une vision renouvelée de l’hébergement et des soins pour les établissements privés conventionnés?

L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) tenait son assemblée générale annuelle le 9 juin dernier à Montréal. Les […]

Voir plus ›
Inscrivez-vous à notre infolettre

Recevez nos nouvelles en premier