‹ Retour

L’AEPC se désole que la nouvelle Loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés ne protège pas assez les personnes vulnérables

Au risque de paraître rabat-joie, l’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) ne peut réellement se réjouir de l’adoption de la Loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité telle qu’elle est rédigée actuellement.

En bref

  • L’AEPC déplore que le signalement ne soit obligatoire que pour certaines situations de maltraitance – L’AEPC soutient que toute situation de maltraitance devrait obligatoirement être signalée.
  • L’AEPC comprend le besoin de protéger les sonneurs d’alerte, mais pas aux dépens de la victime de maltraitance – Si le sonneur d’alerte est complice du méfait qu’il dénonce, il ne devrait pas jouir d’une immunité interdisant à qui que ce soit d’exercer des sanctions disciplinaires à son endroit.                     

Citations d’Annick Lavoie, directrice générale de l’AEPC

« Y a-t-il vraiment des actes de maltraitance qui sont acceptables ? Certainement pas ! Alors, pourquoi limiter le signalement obligatoire à “certaines situations de maltraitance” ? Le but de la Loi devrait être de contrer la maltraitance sous toutes ses formes. »

« La notion de complicité de méfait a été totalement ignorée. En protégeant inconditionnellement les sonneurs d’alertes qui auraient pris part de près ou de loin aux actes de maltraitance, on place les intérêts du sonneur d’alerte devant ceux de la victime, qui souvent est déjà très vulnérable. Pour l’AEPC et ses membres, c’est inacceptable. »

 

 

Articles récents

Message important concernant la COVID‑19

Le monde entier est plongé dans une crise sans précédent. Nos habitudes sont chamboulées et nos repères ébranlés. […]

Voir plus ›
L’AEPC demande l’exclusion de ses membres du projet de loi 52

Québec, le 19 février 2020 — « Trop souvent confondus avec les établissements privés, les établissements privés conventionnés (EPC), […]

Voir plus ›
Noël en famille, avec le personnel et les résidents dans les EPC !

Montréal, le 17 décembre 2019 — Les établissements privés conventionnés se distinguent par la gestion de proximité, des […]

Voir plus ›
Les maisons des aînés : un virage attendu et nécessaire

Montréal, le 26 novembre 2019 –  L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) est satisfaite de l’annonce faite aujourd’hui […]

Voir plus ›
L’autonomie des résidents : un droit fondamental !

L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) soutient la décision de la ministre responsable des Aînés et des Proches […]

Voir plus ›
Inscrivez-vous à notre infolettre

Recevez nos nouvelles en premier