‹ Retour

Les formations politiques veulent-elles vraiment les meilleurs CHSLD pour nos aînés ?

À la suite du débat des chefs, l’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) estime qu’une fois de plus, par crainte que le privé « envahisse » le réseau de la santé, des engagements boiteux se prennent, et ce, au détriment des résidents de CHSLD, ceux-là mêmes qu’on veut protéger. 

L’AEPC en est à se demander si les formations politiques en lice veulent réellement ce qu’il y a de mieux pour les aînés en CHSLD. Est-ce qu’on en a appris plus hier soir ? « Pas tellement » pourrait-on dire, pour paraphraser Madame Chagnon. Toutes annoncent des mesures pour améliorer le réseau public, mais aucune ne souhaite ouvertement l’apport du privé conventionné pour y arriver. Cependant, le réseau des 57 CHSLD privés conventionnés du Québec qui héberge 7 000 résidents est géré par le privé depuis 60 ans. Le modèle privé conventionné compte sur la souplesse d’une structure de gestion allégée qui permet d’offrir des soins de qualité dans des milieux de vie sécuritaires et adaptés avec l’aide d’un personnel formé et compétent qui fait partie du réseau public et qui est encadré par un ensemble de règles déterminées par le MSSS. Ces CHSLD à échelle humaine offrent des milieux de vie de qualité supérieure et des milieux de travail stimulants et respectueux du personnel qui y œuvre. Les résidents et leurs proches le confirment.

L’ajout de places en CHSLD nécessite un ajout de personnel

Presque tous les partis parlent d’offrir plus de places en CHSLD. Les établissements privés conventionnés peuvent bâtir des CHSLD et les gérer mieux que quiconque… Mais où trouvera-t-on le personnel ? On n’a pas répondu à cette question essentielle pendant le débat. On parle de « création de places » et de « personnel en nombre suffisant », mais aucun parti n’a prouvé qu’il avait un plan d’action concret et réaliste en matière d’attraction, de formation et de rétention des nouvelles cohortes de personnel qui devront obligatoirement être formées.

Notre réseau peut créer des places en CHSLD pour réduire les listes d’attente

Est-ce que les établissements privés conventionnés pourraient relever le défi de réduire à zéro la liste d’attente de 2 600 personnes pour une place en CHSLD ? OUI. Et ce ne serait pas la première fois que les membres de notre Association viendraient au secours du réseau de la santé. À la fin des années 80, les établissements privés conventionnés ont répondu à l’appel de la ministre Thérèse Lavoie-Roux et ont créé et livré 1200 nouvelles places en moins de 15 mois pour désengorger le réseau de la santé et ils sont prêts à le refaire. Les CHSLD privés conventionnés pourraient jouer un rôle clé dans la réduction et l’élimination des listes d’attentes et ce, avant la fin du mandat du gouvernement qui sera élu le 1er octobre prochain. Pourvu que le gouvernement s’assure d’avoir recruté et formé le personnel nécessaire pour offrir des soins et des services de qualité.

L’AEPC se surprend donc de constater qu’aucune des formations politiques n’a jusqu’ici prouvé que son but ultime était d’offrir des milieux de vie sécuritaires, professionnels et dynamiques à TOUTES les personnes vivant avec une grande perte d’autonomie.

Citation

« Au printemps 2018, dans un bulletin portant sur l’apport de l’entrepreneuriat pour héberger et soigner les aînés, l’Institut économique de Montréal a conclu que le gouvernement ne devrait pas hésiter à faire appel à notre dynamisme en ayant recours aux CHSLD privés conventionnés pour le développement futur du réseau public, car “Leur succès discret montre comment la logique entrepreneuriale peut procurer de meilleurs soins à un coût moindre pour l’État, tout en préservant leur accessibilité.” Voilà, tout est dit. » — Annick Lavoie, directrice générale de l’Association des établissements privés conventionnés.

Articles récents

Les établissements privés conventionnés s’illustrent encore une fois aux Prix du réseau de la santé et des services sociaux

Les établissements privés conventionnés sont lauréat de deux prix dans le cadre de l’édition 2022 des Prix du […]

Voir plus ›
Message important concernant la COVID‑19

Le MSSS rappelle l’importance d’appliquer les mesures de prévention et de contrôle des infections (PCI) recommandées, et ce, […]

Voir plus ›
Rapport du Vérificateur général du Québec : Les CHSLD privés conventionnés sont prêts à répondre au défi de l’hébergement qui s’annonce

Montréal, 11 mai 2022 — L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) est heureuse de voir certaines de ses préoccupations […]

Voir plus ›
Marguerite Blais mise sur des embauches massives pour améliorer les CHSLD

L’Association des établissements privés conventionnés s’est quant à elle réjouie de constater « que le plan d’action [est] centré […]

Voir plus ›
Plan d’action hébergement de longue durée : Un désir réel de s’impliquer pour les établissements privés conventionnés

L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) accueille positivement l’ambition affichée par la ministre Marguerite Blais en matière d’hébergement de longue durée avec la publication du plan d’action 2021-2026. L’AEPC se réjouit que le plan d’action soit centré sur la personne hébergée dans toute sa globalité.

Voir plus ›
Inscrivez-vous à notre infolettre

Recevez nos nouvelles en premier