‹ Retour

Plan d’action hébergement de longue durée : Un désir réel de s’impliquer pour les établissements privés conventionnés

Montréal, 5 mai 2022 — L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) accueille positivement l’ambition affichée par la ministre Marguerite Blais en matière d’hébergement de longue durée avec la publication du plan d’action 2021-2026. L’AEPC se réjouit que le plan d’action soit centré sur la personne hébergée dans toute sa globalité. « Dans l’ordre des priorités, c’est toujours la personne avant les choses.  C’est cette philosophie qui caractérise les établissements privés conventionnés (EPC) et c’est pourquoi l’expertise de l’AEPC et de ses membres en matière d’hébergement doit être reconnue à sa juste valeur, et mise au service de toutes les personnes hébergées. », mentionne la directrice générale, Annick Lavoie.

Une contribution essentielle des établissements privés conventionnés

Porteur d’un modèle unique et reconnu en matière d’hébergement, l’AEPC souhaite que les EPC disposent d’une place au sein du comité-conseil en matière d’hébergement de longue durée, afin d’assurer le suivi et l’évaluation des mesures contenues dans ce plan d’action. « Face aux défis liés au vieillissement de la population, le Québec serait fou de se passer de l’expertise et de la gestion de proximité développées par les EPC depuis 65 ans », souligne Annick Lavoie. Pour l’Association, les EPC doivent être en mesure de pouvoir faire entendre leurs spécificités dans cette instance de communication privilégiée entre le MSSS et le réseau de la santé et des services sociaux.

Pour une gouvernance plus inclusive

Le président du conseil d’administration de l’AEPC, Jean Nadon, réclame également une voix forte pour les milieux d’hébergement de longue durée privés conventionnés. « Avec le conventionnement des établissements privés non conventionnés, d’ici 2024, le quart des lits en hébergement seront en CHSLD privés conventionnés. Nous devrons donc nous assurer de participer au suivi de la mise en œuvre du plan d’action avec des mesures concrètes comme la désignation de chargés de projets issus de notre Association », suggère le président.

Concernant l’AEPC

L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) regroupe 28 propriétaires gestionnaires qui gèrent 59 établissements (57 CHSLD et 2 hôpitaux de réadaptation incluant une unité de soins palliatifs) offrant un milieu de vie, de soin et de fin de vie de qualité supérieure à une clientèle en grande perte d’autonomie. Situés dans 11 régions du Québec, les établissements privés conventionnés (EPC) répondent collectivement aux besoins quotidiens de près de 7 000 résidents, soit un peu moins de 20 % de la clientèle des aînés en hébergement qui nécessitent des soins de longue durée au Québec pour ce qui concerne le volet CHSLD.

Articles récents

Les établissements privés conventionnés s’illustrent encore une fois aux Prix du réseau de la santé et des services sociaux

Les établissements privés conventionnés sont lauréat de deux prix dans le cadre de l’édition 2022 des Prix du […]

Voir plus ›
Message important concernant la COVID‑19

Le MSSS rappelle l’importance d’appliquer les mesures de prévention et de contrôle des infections (PCI) recommandées, et ce, […]

Voir plus ›
Rapport du Vérificateur général du Québec : Les CHSLD privés conventionnés sont prêts à répondre au défi de l’hébergement qui s’annonce

Montréal, 11 mai 2022 — L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) est heureuse de voir certaines de ses préoccupations […]

Voir plus ›
Marguerite Blais mise sur des embauches massives pour améliorer les CHSLD

L’Association des établissements privés conventionnés s’est quant à elle réjouie de constater « que le plan d’action [est] centré […]

Voir plus ›
Hécatombe dans les CHSLD : LE « CŒUR BRISÉ » PAR LA PREMIÈRE VAGUE

Pendant des semaines, en mars et en avril 2020, le Québécois Guy Joly s’est démené pour prévenir le gouvernement que […]

Voir plus ›
Inscrivez-vous à notre infolettre

Recevez nos nouvelles en premier